Logement • Emplois • Yverdon-les-Bains

Yverdon retrouve son lac

Gare-Lac est un secteur stratégique pour le développement de l’agglomération et de la région, en raison du potentiel des terrains disponibles et de leur proximité avec la gare et le centre-ville d’Yverdon-les-Bains. La reconversion des 23 hectares que représente l’ensemble du site permettra, à terme, la réalisation d’un quartier à même d’accueillir 3’800 habitants et 1’200 emplois.

Le site

Les grands travaux entrepris au XIXème siècle dans le cadre de la correction des eaux du Jura ont bouleversé l’environnement hydrographique d’Yverdon-les-Bains: certaines rivières ont été redessinées, des canaux créés et les rives du lac déplacées du fait de l’abaissement du niveau du lac. La superficie de ce dernier a ainsi diminué de près de 24 km2, faisant émerger 130 hectares de terres nouvelles entre la ville et le nouveau tracé des rives. Ces terrains ont été achetés par la commune d’Yverdon-les-Bains en 1881.

Cet espace a été rapidement occupé par la construction de la ligne de chemin de fer Morges-Yverdon et l’implantation des Ateliers de réparation et de construction de wagons, dont la présence a été facilitée par la mise à disposition gratuite de terrains par les autorités communales. L’arrivée des équipements ferroviaires a complètement remodelé la géographie économique de la ville et l’affectation de ses divers quartiers. Le noyau industriel s’est naturellement développé à proximité des lignes de chemin de fer, les principales manufactures s’installant au nord-est de la ville. Ce nouvel espace industriel a été étoffé lors de l’installation des usines Paillard dans le quartier St-Roch. L’un des effets majeurs du développement de cette zone industrielle, sur des terres alors peu valorisées, a été de couper durablement le centre-ville d’Yverdon-les-Bains des rives du lac.

La désindustrialisation qui a touché la région dès la fin des années septante a conduit au départ ou la cessation d’activité de nombreuses entreprises situées dans le périmètre de Gare-Lac, progressivement remplacées par des activités très diverses (enseignement, entreprises de transport, services communaux, etc). Le potentiel du site, situé au cœur de l’agglomération et à proximité immédiate de la gare CFF, est aujourd’hui largement sous-utilisé. 

Projet de développement

Du point de vue d’un aménagement du territoire durable, il est impératif qu’une part importante des nouveaux habitants s’installe en territoire urbain afin de limiter le mitage du territoire et l’augmentation des besoins en mobilité. Le développement du site de Gare-Lac permettra de répondre à cet objectif. Etant donné son ampleur et sa situation, ce site a été identifié comme stratégique non seulement pour la ville d’Yverdon-les-Bains et son agglomération mais aussi pour le développement de l’ensemble de la région. Le Canton soutient ainsi la démarche des autorités locales au travers de la politique des pôles de développement économique (PPDE), qui a pour objectif de favoriser le développement des sites stratégiques bien localisés et attractifs pour les activités économiques et le logement.

L’ambition des collectivités est d’étendre le centre-ville d’Yverdon-les-Bains en direction du lac en construisant plusieurs quartiers constitués de logements et d’activités, accessibles à tous et conformes aux principes du développement durable. Plusieurs mesures en matière de transport sont prévues afin d’améliorer l’accessibilité aux transports publics et d’encourager les déplacements à pied et à vélo. La convivialité et les rencontres seront encouragées par un réseau d’espaces publics de qualité permettant de préserver à long terme les espaces de loisirs et de nature proche du lac.

Direction

Commune d’Yverdon-les-Bains – Service de l’urbanisme

Grandes étapes

La volonté de requalification du centre-ville et de développement du site Gare-Lac s’est concrétisée en 2007 avec la réalisation par la Ville d’un concours d’urbanisme (mandat d’étude parallèle) qui a servi de base pour l’élaboration du Plan directeur localisé (PDL). Ce document établit les lignes directrices souhaitées pour le développement du secteur. Ce document ayant été approuvé par les autorités cantonales, l’élaboration des plans de quartiers peut débuter. Ils permettront de définir les règles de construction. Une fois ceux-ci acceptés et les autorisations de construire délivrées, les travaux pourront débuter.

Les autres sites stratégiques

A voir aussi sur le site

Liens utiles

Statut

Calendrier

  • 2006: concours d’urbanisme
  • 2008: lancement du Plan directeur localisé (PDL)
  • 2014: adoption du PDL par le Conseil communal
  • 2016: lancement des plans de quartier

Contact

Bureau d’agglomération AggloY
Rue des Remparts 1
Case postale 239
1401 Yverdon-les-Bains
Tél. 024 423 62 72
info@aggloy.ch

YVERDON-LES-BAINS • GRANDSON • VALEYRES • MONTAGNY • CHAMBLON • TREYCOVAGNES • POMY • CHESEAUX-NORÉAZ Mentions légales et crédits